syndicat fédéral des fabricants et fournisseurs de dispositifs médicaux sur mesure PROTHESE.ORTHESE.EPITHESE
syndicat fédéral des fabricants et fournisseursde dispositifs médicaux sur mesurePROTHESE.ORTHESE.EPITHESE

 

 

NOS SOLUTIONS

Nos solutions pour des prothèses dentaires moins coûteuses.

Notre organisation professionnelle représente les fabricants et fournisseurs de dispositifs médicaux sur mesure du domaine maxillo-facial avec notamment les prothésistes dentaires.

Il est maintenant admis que la profession de chirurgiens-dentistes c’est octroyée le monopole de la vente des prothèses dentaires.

Pourtant, cette profession ne fabrique pas les dispositifs. Elle les commande et ils sont réalisés par des prothésistes dentaires.

 

Les conséquences à cela sont :

 

- pour les patients : un manque de transparence et au final des tarifs de prothèse trop chers,

- pour les chirurgiens-dentistes : un risque de dérive éthique puisque cette profession médicale est la seule à vendre les dispositifs médicaux quelle prescrit.

 

Notre syndicat propose 2 solutions à ces problèmes.

 

1: La première solution concerne les prothèses dentaires amovibles (dentier) :

 

Pour résoudre le problème du coût important des appareils dentaires nous demandons  la création d’un corps de prothésistes dentaire cliniciens.

Ce métier de l’appareillage dentaire amovible permettrait de réaliser des économies pour les caisses d’assurances maladie et les mutuelles complémentaires, réglerait le problème de la marge que réalisent les dentistes sur la vente des prothèses dentaires amovibles, par un transfert de certaines de leurs tâches et compétences (prise d’empreinte et délivrance).

 

2: La seconde solution concerne les prothèses dentaires fixées (couronnes, bridge) :

 

Tout comme les prothèses dentaires amovibles,  les prothèses dentaires fixées sont réalisées par le prothésiste dentaire mais facturées par le dentiste au patient au travers d’une note globale.

Contrairement aux prothèses dentaires amovibles, les prothèses dentaires fixées nécessitent avant leur fabrication et pose par scellement une préparation chirurgicale.

Il est incontestable que cette opération chirurgicale, de même que la pose du dispositif à fixer, doivent être réalisées exclusivement par un chirurgien-dentiste.

Toutefois, il n’y a aucune raison pour que le patient ne puisse choisir librement son prothésiste, fabricant de sa future prothèse, et le rémunérer directement pour son travail.

 

Par conséquent, nous demandons la séparation de la facturation des actes entre les prescripteurs de prothèses dentaires (dentistes) et les fabricants de prothèses (prothésistes).

 

En effet, nous constatons que le dentiste est le seul thérapeute prescripteur à facturer le produit de sa propre prescription.

C’est un cas unique pour une profession médicale.

 

L’O.R.L pourrait-il facturer des prothèses auditives ?

 

De plus, nous constatons que le patient a le libre choix du dentiste prescripteur de sa future prothèse mais ne peut sélectionner  librement le fabricant de cette dernière.

Nous demandons que les prothésistes facturent directement les prothèses dentaires fixées aux patients qui font appel à leurs services.

 

Voici un exemple pour comprendre comment ils peuvent procéder :

 

Un chirurgien-dentiste diagnostique que l’état de santé bucco-dentaire d’un patient nécessite la mise en place d’un bridge de plusieurs éléments.

Il fait un devis pour traitement prothétique.

Ce même patient choisit et souhaite faire appel au service d’un prothésiste (un prothésiste de son quartier par exemple).

Ce dernier rédige un devis de fabrication au patient et un courrier au dentiste traitant de la personne, lui expliquant qu’il facturera directement (au patient) ses actes de fabrication de la future prothèse.

Si le dentiste traitant accepte, il prépare chirurgicalement les dents, prend une empreinte, les mesures, la teinte des dents et établit une prescription pour la fabrication du dispositif, conformément à la loi.

Ensuite, le patient se rend chez le prothésiste dentaire de son choix avec tous ces éléments.

Ce dernier fabrique la prothèse selon la prescription du chirurgien-dentiste et facture ses propres actes au patient. Puis le patient retourne chez son dentiste qui procédera au contrôle et à la pose du dispositif en facturant uniquement son intervention.

 

En conclusion :

 

Depuis de trop nombreuses années, l’usage impose le monopole de facturation des dispositifs de prothèses dentaires au travers de notes globales par les cabinets dentaires.

 

De fait, les patients paient bien souvent leurs prothèses dentaires trop chères.

 

Nous souhaitons une évolution de cette situation, le rapport de l’inspection général des finances va dans ce sens.

 

 

Contact syndicat : 04-66-67-29-84

Contact président du syndicat (ligne directe)

  04-66-23-71-61

 

COMMENT NOUS JOINDRE

 

Syndicat Fédéral des Fabricants et Fournisseurs de DMSM

Chemin de Thélisse

30140 Thoiras
Téléphone :04.66.67.29.84

Email: fabricantdmsm@orange.fr

<< Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts, ni par les plus rapides, mais par ceux qui n'abandonnent jamais>>

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© syndicat fédérale des fabricants et fournisseurs de DMSM